Le portable des années 1900, l'e-mail avant la lettre, c'est la carte postale. D'un coût modique, elle est fiable, sûre. Qu'elle représente une rue, un petit métier, une scène pittoresque, un commerce ou un groupe, la vulgarisation de la photographie est à l'origine de cet engouement. Ces millions de vues nous renseignent sur l'habitat, les conditions de vie, l'habillement, le commerce...

jeudi 25 avril 2013

Et merde !


Juillet 2007

20 avril 2013

St Martin le Beau - Rue de Tours

Merci à Gilles

Dans la même série ---> clic !



5 commentaires:

  1. Ah bah comme ça... C'est la mode de détruire un bâtiment pour faire 3 places de parking à la place !

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. @Guillaume et Philippe

      Pas simple de reconnaître et protéger le petit patrimoine !

      Supprimer