Le portable des années 1900, l'e-mail avant la lettre, c'est la carte postale. D'un coût modique, elle est fiable, sûre. Qu'elle représente une rue, un petit métier, une scène pittoresque, un commerce ou un groupe, la vulgarisation de la photographie est à l'origine de cet engouement. Ces millions de vues nous renseignent sur l'habitat, les conditions de vie, l'habillement, le commerce...

mercredi 14 mars 2012

Tours : la place Plumereau au fil du temps [1]


Petit méli-mélo de vues de la place Plum' sur une centaine d'années.

On peut croire que tout a été dit et montré sur ce lieu emblématique de notre ville. Faux !

Il faut absolument voir les billets de Tinou.

Son fonds photographique est superbe. 




4 commentaires:

  1. Et on pouvait se garer sur la place Plumereau ! C'est un beau parking...

    RépondreSupprimer
  2. Faut que je retrouve celle dont je t'ai parlé ;-)

    RépondreSupprimer