Le portable des années 1900, l'e-mail avant la lettre, c'est la carte postale. D'un coût modique, elle est fiable, sûre. Qu'elle représente une rue, un petit métier, une scène pittoresque, un commerce ou un groupe, la vulgarisation de la photographie est à l'origine de cet engouement. Ces millions de vues nous renseignent sur l'habitat, les conditions de vie, l'habillement, le commerce...

dimanche 1 avril 2012

Tours : la boucherie Moreau

.
... place du Grand Marché :




puis boucherie Letourneau :




6 commentaires:

  1. impressionnante cette devanture!et le pauvre ancien hôtel des Trésoriers de Saint-Martin coincé entre tout ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Eimelle

      Impressionnante et superbe ! A bientôt.

      Supprimer
  2. ça tombe bien, je ne savais pas quoi publier sur mon autre blog : http://villes-historiques.blogspot.fr/2012/04/tours-ancien-hotel-des-tresoriers-de.html
    Niveau hygiène, c'est limite pour la première photo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Guillaume

      Euh... je viens de modifier mon billet. C'est aussi ça la communauté (échange, partage et que sais-je...) !

      Supprimer
  3. On ne remarque pas de prime abord cette hôtel des trésoriers. Je préfère tout de même la boutique de fleurs d'aujourd'hui aux porcs pendus autrefois !

    RépondreSupprimer