Le portable des années 1900, l'e-mail avant la lettre, c'est la carte postale. D'un coût modique, elle est fiable, sûre. Qu'elle représente une rue, un petit métier, une scène pittoresque, un commerce ou un groupe, la vulgarisation de la photographie est à l'origine de cet engouement. Ces millions de vues nous renseignent sur l'habitat, les conditions de vie, l'habillement, le commerce...

vendredi 20 juillet 2012

Tours : la belle en Vespa


... au jardin des Prébendes :


Photographe : Albert Gérard - Tours



4 commentaires:

  1. Belle ? Nous n'avions pas les même critères de beauté à l'époque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une très grande tante alors...

      Supprimer
    2. C'est pas interdit d'aller au jardin avec un véhicule motorisé ?
      Elle a vraiment tous les défauts elle n'est pas belle et elle ne sait pas lire... ;p

      Supprimer