Le portable des années 1900, l'e-mail avant la lettre, c'est la carte postale. D'un coût modique, elle est fiable, sûre. Qu'elle représente une rue, un petit métier, une scène pittoresque, un commerce ou un groupe, la vulgarisation de la photographie est à l'origine de cet engouement. Ces millions de vues nous renseignent sur l'habitat, les conditions de vie, l'habillement, le commerce...

samedi 14 juillet 2012

Amboise : l'entreprise Mabille


Dada avait déjà fait un billet sur ce sujet. Une petite suite en images :






14 juillet 2012

D 952 - Rue de Blois


4 commentaires:

  1. Je n'avais jamais remarqué les médaillons "République française" et les "M"... En même temps je n'ai jamais le temps de regarder quand je passe devant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah non... Sur Reugny et Neuillé il n'y a que deux églises !

      Supprimer
  2. Oui, j'aime beaucoup cette façade intrigante, souvenir d'un faste passé...

    RépondreSupprimer